5 étapes pour faire vos semis et réussir votre potager maison

Profitez du Jour de la Terre pour jardiner!

En cette période de confinement, plusieurs personnes ont renoué avec leurs passe-temps favoris ou sont à la recherche de nouveaux projets. Le jardinage fait partie de ces passions qui ont émergé au cours des dernières semaines.

En effet, de plus en plus d’apprentis jardiniers souhaitent s’initier à la culture de fleurs et de légumes et ça tombe bien, car le printemps est le moment idéal pour planter les semis à l’extérieur!

IGA vous propose un guide pratique avec plusieurs techniques et des astuces pour mener à bien vos projets de jardinage, petits ou grands.

1. Faites repousser vos trognons de légumes

Le mode de vie zéro déchet est une tendance forte depuis quelques années et elle s’est nettement confirmée avec la crise actuelle. Pour s’inscrire dans ce courant, donnez une deuxième vie à vos légumes sur le point d’être jetés ou compostés.

Mettez toutes les chances de votre côté avec la laitue, les poireaux, les oignons verts, le fenouil ou le céleri; des légumes qui sont de bons candidats à la repousse. Le principe est assez simple :

  • Dans un bol avec un peu d’eau, déposez le cœur ou la tige du légume.
  • Choisissez un endroit très ensoleillé pour mettre le bol, idéalement près d’une fenêtre.
  • Veillez à changer l’eau quotidiennement.
  • Les premières pousses apparaîtront après quelques jours seulement.
  • Une fois les racines bien développées, transférez votre légume dans un pot rempli de terreau d’empotage.
  • Autour de la mi-mai ou un peu plus tard selon la région où vous habitez, vous pourrez transplanter les plants de légumes dans votre jardin.

2. Récupérez les graines de vos légumes

Cette année, songez à faire vos propres semences en récupérant les graines à partir de vos légumes bien mûrs. Pour certaines graines, il est important de les faire fermenter pour permettre à l’enveloppe gélatineuse autour des semences de se dissoudre et ainsi leur permettre de bien germer. Voici la marche à suivre pour prélever les graines de trois des légumes les plus populaires pour les potagers maison et les utiliser pour vos semis :

Graines de concombre

  • Coupez un concombre mûr dans le sens de la longueur et prélevez les graines ainsi que la chair en grattant au-dessus d’un bol rempli avec une quantité égale d’eau et de chair.
  • Faites fermenter le contenu du bol en le plaçant dans un endroit sombre environ 48 heures. Lorsque toutes les graines sont au fond du bol, la fermentation est terminée.
  • Transférez les graines dans une passoire et rincez-les à l’eau courante.
  • Étalez les graines sur une assiette et faites sécher complètement (environ 1 semaine).

Graines de poivron

  • Choisissez les poivrons rouges et très mûrs, idéalement ceux qui sont un peu mous et flétris.
  • Coupez le poivron en deux et récupérez les graines.
  • Disposez les graines sur une assiette et mettez-la à l’ombre pour faire sécher complètement les graines, au moins deux jours.

Graines de tomate

  • Choisissez une tomate très mûre. Coupez-la en deux et pressez sa pulpe et ses pépins au-dessus d’un bol.
  • Ajoutez environ 1 cuillère à thé d’eau dans le bol.
  • Faites fermenter de 3 à 4 jours jusqu’à ce qu’une couche de moisissure blanche apparaisse.
  • Transférez le tout dans une passoire et rincez sous l’eau courante.
  • Étalez les graines sur une assiette et faites sécher dans un endroit sec.

3. Choisissez l’emplacement de votre jardin

Vous n’avez pas de cour? Pas de problème! Grâce au jardinage en pot, vous pouvez exploiter l’espace disponible sur votre balcon, votre terrasse et même votre mur!

Avant de choisir les légumes à faire pousser, évaluez le degré d’ensoleillement de votre coin potager. Les radis ou les pois, par exemple, pourront s’accommoder d’un endroit plus ombragé, tandis que les tomates et les poivrons auront besoin d’un maximum de soleil.

Si vous avez des plates-bandes de fleurs devant la maison, ajoutez-y quelques espèces comestibles comme du chou frisé, du basilic ou de la bette à carde.

Pensez aussi à verdir votre clôture grâce à la culture verticale avec des haricots ou des concombres libanais. Ces plantes grimpantes vous procureront un beau décor en plus d’augmenter votre niveau d’intimité avec vos voisins! 

Pour plus d’inspiration ou de conseils pour vos projets de jardinage, consultez nos capsules vidéo « Apprendre à jardiner ».

4. Plantez!

Vos plants de repousses de légumes ou vos semis à base de graines récupérées sont prêts et vous avez choisi l’emplacement idéal, c’est le moment de retrousser vos manches et de mettre les deux mains dans la terre!

Avant de planter, prenez le temps de vérifier un calendrier de semis par région du Québec pour connaître la date et la température idéales pour chaque culture. Les épinards, pois, laitues, radis et roquettes, par exemple, sont des cultures parfaites pour le début de la saison de jardinage, car elles n’aiment pas les grandes chaleurs. Vous pouvez ensuite procéder selon ces étapes pour planter vos semences.

  1. Assurez-vous d’avoir bien préparé votre sol, c’est-à-dire ratissé, aplani et parsemé de bonne terre qui comprend soit du compost ou du fumier composté.
  2. Pour la roquette ou les laitues, vous pouvez répandre vos semis à la volée, soit en surface, puis les recouvrir de quelques millimètres de terre.
  3. Pour les légumes comme les carottes ou les oignons, vous pouvez les planter en rang, en creusant des sillons.
  4. Pour les concombres ou les courges, vous pouvez les planter en groupe de 3 ou 4.
  5. Pour connaître la profondeur où placer la semence, calculez trois fois la grosseur de la graine. Les graines de haricots, par exemple, doivent être mises à 2 ou 3 cm de profondeur.
  6. Pour ce qui est de la distance, assurez-vous de ne pas trop entasser vos graines afin que les plantes se développent bien.
  7. Pressez la terre par-dessus les graines pour bien les mettre en contact avec le sol.
  8. Arrosez en pluie fine régulièrement jusqu’à la sortie des pousses.

5. Prenez des notes!

Finalement, lorsque vous envisagez de faire un potager pour la première fois et que vous ne savez pas par où commencer, allez-y d’abord avec des légumes que vous aimez!

Ne vous découragez pas si vous n’obtenez pas les résultats escomptés dès la première année; le jardinage demande du temps, beaucoup de connaissances et plusieurs essais-erreurs avant d’obtenir des récoltes foisonnantes. Vous serez tout simplement mieux outillé pour obtenir un jardin luxuriant l’année suivante!

Le jardinage : en voilà une belle façon d’apprécier le doux soleil du printemps, de transmettre aux enfants le plaisir de jardiner et de revenir à la base de l’alimentation!

Apprendre à Jardiner - la base

Apprendre à jardiner - l'entretien

IGA - frais du toit - Apprendre à jardiner - la survie

Apprendre à jardiner - la récolte