>>
Le bœuf vieilli 58 jours

Le bœuf vieilli 58 jours

Sa viande marbrée vous garantit un maximum de tendreté et son goût riche se démarque à tout coup!

Fin persillage, tendre à souhait, bonheur à chaque bouchée

C’est dans les règles de l’art que notre boeuf est vieilli 58 jours dans un environnement hautement contrôlé afin que la viande arrive à parfaite maturité.

Pourquoi faire vieillir la viande? Grâce aux enzymes naturellement présentes dans la chair, les fibres musculaires se détendent et se défont au fil des jours, jusqu’à ce que le boeuf s’attendrisse de lui-même. Pendant cet entreposage de longue durée, la saveur atteint aussi son apogée.

Un boeuf vieilli se reconnaît à ses notes un peu plus sucrées et à ses légers arômes de noisette. Sa viande persillée garantit un maximum de tendreté, alors que son goût riche se démarque à tout coup.

Coupes nobles pour fins palais

Pour satisfaire l’amateur de bifteck en vous, nous vous proposons quatre coupes d’exception, généreusement persillées de filaments de gras qui fondent à la cuisson et confèrent à la viande une jutosité supérieure.

Les coupes

Bifteck de Contre-filet

Bifteck de contre-filet (coupe New York)

Cette célèbre coupe désossée provient de la longe de bœuf. Son persillage donne un bifteck tendre et savoureux. Elle est idéale pour une cuisson saignante ou à point. Un grand classique du barbecue.

Bifteck de faux-filet

Bifteck de faux-filet (coupe Delmonico)

La coupe sans os Delmonico provient des premières côtes adjacentes à la longe de boeuf. Persillé à souhait, ce faux-filet vous assure d’un bifteck particulièrement juteux et goûteux. Recherché des amateurs.

Bifteck de côte de choix

Bifteck de côte de choix (coupe Cowboy)

La coupe Cowboy est une pièce tendre avec os, qui requiert un peu plus de temps sur le barbecue. Elle provient des premières côtes suivant la longe de bœuf, ce qui lui confère un goût prononcé. Le choix des carnivores.

Bifteck de côte d’aloyau

Bifteck de côte d’aloyau (coupe Kansas)

La coupe Kansas est un bifteck de coupe New York qui a conservé son os et qui provient de la longe de boeuf. L’os fera ressortir le goût de la viande à la cuisson. La coupe idéale pour une cuisson saignante ou à point. Une sélection toujours appréciée.

Conseils du maître-boucher

1. Choisir une pièce de 1¼ à 1½ po d’épaisseur et privilégier une cuisson saignante.
2. Laisser reposer la viande à température ambiante pendant 30 minutes.
3. Préchauffer les surfaces de cuisson et les huiler uniformément.
4. Utiliser des pinces pour retourner la viande à mi-cuisson.
5. Avant de servir, laisser reposer la viande de 5 à 10 minutes dans du papier aluminium. Garder en tête que la température de la viande augmentera de quelques degrés au repos.
BBQ Cuisinière
Épaisseur : ≤ 2,5 cm (1 po)
Cuire à couvert à intensité maximale, 2-3 minutes par côté Cuire dans une poêle striée à feu moyen-vif, 3-4 minutes par côté
Épaisseur : ≥ 2,5 cm (1 po)

Préchauffer le barbecue à intensité maximale en allumant les flammes d’un côté seulement.

Faire griller la viande à cuisson directe (sur le côté allumé du barbecue), 2-3 minutes de chaque côté.

Transférer la viande sur le côté éteint du barbecue pour une cuisson indirecte à couvercle fermé pendant 8 à 12 minutes.

Préchauffer le four à 190 °C (375 °F) et préchauffer une poêle striée à feu moyen-vif.

Faire griller la viande dans la poêle de 2 à 3 minutes de chaque côté.

Transférer la viande sur une plaque à cuisson tapissée de papier parchemin et enfourner pendant 8 à 12 minutes.

Le thermomètre à viande, votre meilleur allié

Les temps de cuisson ne sont que des guides. Pour une cuisson toujours réussie, le thermomètre à viande est un outil indispensable.

Mi-saignant : 63 °C (145 °F)
À point : 70 °C (158 °F)
Bien cuit : 77 °C (170 °F)

Lorsque la viande repose avant le service, elle gagne toujours en degrés. Il faudra donc retirer la viande du four à 55 °C pour une cuisson mi-saignante et à 62 °C pour une cuisson à point

Bien accompagné, hiver comme été

Cuisinez le boeuf vieilli avec soin, mais soyez minimaliste ! Une pincée de gros sel et de poivre concassé suffira pour en apprécier la pleine saveur.
En hiver

En hiver

Rehaussez votre bifteck avec des champignons poêlés relevés d’ail, de thym et de beurre. Un classique qui fait toujours fureur ? Des pommes de terre coupées en quartiers et grillées avec du romarin et un filet d’huile d’olive. Ou sortez de l’ordinaire en osant des choux de Bruxelles coupés en deux, puis sautés au beurre avant d’être garnis de pacanes hachées ou de parmesan râpé.

Steak et chips

En été

Accompagnez votre bifteck d’une salade verte composée d’épinards, de pacanes grillées, de canneberges et de fromage bleu émietté. De la place sur le barbecue ? Faites-y griller des asperges avec un peu de fromage feta émietté. Ou ajoutez une touche de fraîcheur avec une salade de demi-tomates cerises multicolores, de cubes d’avocat et de persil plat haché.