>>
LA RACLETTE AU MENU

LA RACLETTE AU MENU!

Une histoire de fromage rôti

Une histoire de « fromage rôti »

L’histoire de la raclette remonte au Moyen Âge, lorsque des montagnards et des bergers suisses dans le canton du Valais dégustaient du « fromage rôti », un fromage coupé en deux et fondu près du feu. Au fil des siècles, ce plat rustique a évolué et a gagné en popularité pour devenir l’un des plats nationaux de la Suisse : la raclette!

Traditions d’un continent à l’autre

En Suisse, la raclette se prépare en plaçant la demi-meule de fromage sous un appareil doté d’un élément chauffant. Lorsque la première couche de fromage est entièrement fondue, on la racle directement dans l’assiette.

Au Québec, il est plus courant de voir des appareils à raclette posés au centre de la table, munis de caquelons individuels pour y mettre les tranches de fromage. Ainsi, chacun est libre de préparer sa raclette parfaite!

SIMPLICITÉ ET CONVIVIALITÉ

Une fois tous les ingrédients en main, préparer une raclette est une façon facile et décontractée de recevoir des amis ou de passer un moment chaleureux en famille.

Vous planifiez un week-end au chalet? Vous avez passé la journée en randonnée? La raclette est le repas « après-ski » idéal! Gourmand et réconfortant, ce repas laisse place à l’imagination de vos invités qui prendront plaisir à composer une assiette selon leurs envies et leur appétit.

Pour prévoir une soirée raclette dans les règles de l’art, voici quelques trucs et astuces.

LE CHOIX DES FROMAGES

Traditionnellement, le fromage à raclette est un fromage de lait de vache à pâte semi-ferme non cuite, au goût relevé et qui vient de la Suisse. Aujourd’hui, plusieurs producteurs d’ici et d’ailleurs offrent d’excellents fromages qui se prêtent bien à la raclette.

Pour une soirée en mode découverte ou pour plaire à tous les goûts, choisissez une variété de fromages à raclette allant de la plus classique à celle aromatisée (au poivre, à l’ail, aux herbes, au vin) en passant par la plus corsée (au morbier).

Avec croûte ou sans croûte?

Saviez-vous que la croûte orangée du fromage à raclette peut être mangée? En effet, une fois fondue, elle se mélange harmonieusement au reste du fromage en plus d’ajouter de la saveur!

POUR RÉUSSIR VOTRE RACLETTE

POUR UNE PERSONNE, PRÉVOYEZ :

  • 120 g (4 oz) de fromage à raclette déjà tranché, ou que vous trancherez vous-même
  • 90 à 120 g (3 à 4 oz) de charcuteries
  • 1 à 1 ½ tasse de légumes
  • 3 à 4 tranches de pain
  • 60 ml (1/4 de tasse) de cornichons et oignons marinés (facultatif), au goût de chacun
  • Poivre au goût

LES ACCOMPAGNEMENTS

LES ACCOMPAGNEMENTS

Les possibilités d’aliments à servir avec la raclette sont pratiquement infinies!

Voici quelques idées :

  • • Pains : baguette, pain sucré, fougasse aux olives
  • • Légumes : brocoli, chou-fleur, champignons, fenouil, pommes de terre grelots
  • • Charcuteries fines : saucissons, charcuteries italiennes (speck, bresaola), jambon séché, viande de grison
  • • Viandes : bœuf, poulet ou porc prémariné en lanières, saucisses de gibier ou de canard ou viandes à fondue variées
  • • Fruits de mer : crevettes ou pétoncles
  • • Fruits : pommes, poires

Pour relever votre raclette :

  • • Marinade (oignons, cornichons, olives)
  • • Sauces relevées pour viandes et fruits de mer (barbecue, asiatique, cari, yogourt et herbes fraîches, mayo-pesto)
  • • Noix de Grenoble
  • • Vinaigre balsamique rouge ou blanc de qualité

PRÉPARATION :

  • • Parer les légumes et blanchir les variétés fermes, comme le brocoli et le chou-fleur.
  • • Émincer les légumes, comme les champignons et les poivrons.
  • • Faire bouillir les pommes de terre grelots au préalable.

ASTUCE : RECETTES DU LENDEMAIN!

Il vous reste du fromage à raclette? Tant mieux! Il fera des merveilles à l’heure du brunch, pour le lunch ou pour le souper : croque-monsieur, cake salé, pizza, gratin de légumes racines ou gratin de pâtes, quiche.

Si vous n’avez pas envie de cuisiner vos restes de raclette, vous pouvez congeler votre surplus. Il suffit de l’envelopper au préalable dans une pellicule plastique ou dans des sacs de congélation. Vous serez ravis d’en avoir sous la main lorsque viendra le temps de concocter un repas improvisé un soir de semaine!