>>
Calendrier des arrivages

FRUITS ET LÉGUMES DE SAISON : CALENDRIER DES ARRIVAGES

L’une des clés de la consommation responsable est de préconiser l’alimentation locale et de s’adapter aux arrivages des produits maraîchers en épicerie. Manger selon les saisons offre plusieurs avantages! Pour vous aider à vous y retrouver, voici un calendrier des arrivages cet été.

AVANTAGES

Avantage 1

Consommer des aliments frais à 100 %

Les aliments locaux, ou du Québec, sont cueillis à maturité, contrairement à ceux qui proviennent de l’extérieur du pays. Plus les aliments sont frais, plus ils contiennent de nutriments.

Avantage 2

Se conscientiser à la réduction de son empreinte écologique

Consommer localement contribue à réduire nos émissions de gaz à effet de serre et ainsi, à réduire notre empreinte écologique.

Avantage 3

Encourager l’économie locale

L’achat de produits locaux encourage la diversité des produits d’ici. Les producteurs peuvent améliorer leurs processus ou leurs installations pour que certains produits soient offerts à l’année.

Avantage 4

Établir une proximité avec les producteurs de chez nous

Acheter des produits d’ici à l’épicerie ou directement chez le producteur permet de savoir exactement ce que vous mettez dans votre assiette.

CALENDRIER DES ARRIVAGES

Mai

Radis

Frais et croquant, le radis est l’aliment printanier par excellence à servir à l’apéritif! Riche en antioxydants et en fibres, il aide à protéger l’organisme et à prévenir les maladies cardiovasculaires. Avec un peu de riz, on l’ajoute à un mélange de taboulé.

Tête-de-violon

Les feuilles de la fougère-à-l’autruche sont cueillies au premier stade de leur développement. Elles ont la forme de l’extrémité d’un manche de violon, car elles sont encore enroulées sur elles-mêmes. Très riche en antioxydants et en fibres, la tête-de-violon est considérée comme un superaliment! Elle contient aussi des protéines végétales. On la déguste sautée à la poêle, avec nos pâtes fraîches favorites.

Astuce : Avant la cuisson des têtes-de-violon, secouez-les dans un sac en papier brun pour retirer leurs petites écailles brunes. Secouez aussi les radis dans un sac pour enlever l’excès de terre.

Juin

Asperge

Ce légume très long pousse très facilement, sans engrais chimique. La liste de ses nutriments est longue : magnésium, potassium, fer, calcium, vitamine C, etc. La meilleure façon de conserver toutes ses vertus est de la cuire à la vapeur. Pendant l’été, on l’apprête avec un peu de feta ou un fromage fin : son goût délicat doit être conservé. Il vaut mieux éviter les sauces épicées ou compliquées.

Brocoli

Lors de l’achat d’un brocoli, assurez-vous qu’il soit vert bleuté, que ses bouquets soient serrés, avec de petites feuilles vertes à la tige. Le brocoli contribue à réduire le risque de certains cancers, en plus d’améliorer la vue et la mémoire. Les chercheurs ont identifié des substances appelées glucosinolates dans les légumes de la famille des crucifères, substances qui peuvent inhiber le cancer. Pour profiter des bienfaits du brocoli, on le cuit légèrement et on le savoure dans une grosse salade fraîche.

Chou

Le chou existe en plusieurs variétés : vert, rouge, frisé, etc. Polyvalent, il se mange cru, à peine cuit ou mijoté jusqu’à devenir fondant en bouche. Il possède des propriétés anticancéreuses : le soufre qu’il contient est antibactérien et antioxydant. Frais, on le coupe en morceaux et on le fait revenir à la poêle avec un oignon. On ajoute ensuite un peu de bouillon de légumes, de la moutarde de Dijon et de la sauce soya pour en faire un délicieux accompagnement pour vos viandes et poissons.

Chou-fleur

Polyvalent, le chou-fleur peut se manger cru, à peine cuit et croquant, ou mijoté jusqu’à devenir fondant en bouche. Ses tiges, tout comme ses fleurs, sont comestibles. Il contient une quantité intéressante de potassium et d’acide folique, un élément important pour les femmes enceintes.

Pour en apprécier toute la saveur, on le cuit à la vapeur et on l’accompagne d’une vinaigrette ou d’une sauce à la crème, au cari, au fromage ou à la béchamel!

Courgette

Au Québec, on l’appelle aussi zucchini. Membre de la famille des courges (citrouille, potiron, etc.), la courgette est cueillie alors qu’elle est jeune et tendre. Faisant partie des légumes les plus digestes, elle est recommandée aux personnes qui ont un estomac fragile ou qui souffrent d’une maladie gastrique. On la déguste fraîche, en rubans dans une belle salade ou avec des œufs, une quiche, une omelette ou une frittata.

Fines herbes

L’été, il n’y a rien de mieux que d’ajouter des fines herbes fraîches, comme du cresson, de la ciboulette, du basilic ou de l’aneth, pour apporter fraîcheur et saveur à tous vos plats. Les fines herbes ont des propriétés cicatrisantes, désinfectantes et antioxydantes utiles pour la maison ou dans l’assiette. Nombreux sont leurs bienfaits. On en garde toujours au frigo et on s’assure qu’elles soient fraîches au moment de cuisiner. On les ajoute à nos sauces, salades, préparations de poisson ou de viande pour le BBQ.

Fraise

Un de nos fruits favoris à déguster l’été au Québec! Il existe plusieurs variétés de ces petits fruits odorants, bourrés, malgré leur goût sucré, de nutriments essentiels. Riche en vitamine C et en propriétés antioxydantes, elle aiderait à la prévention des maladies cardiovasculaires et des maladies inflammatoires. Rehaussée par le goût de la menthe fraîche, du poivre ou du basilic, la fraise se déguste avec une crème glacée à la vanille pour en apprécier toute la saveur.

Laitues variées (romaine et frisée)

La laitue se décline en plusieurs variétés : frisée, pommée, Boston, iceberg, romaine... et même, asperge! Elle est peu calorique, en plus d’être riche en fibres et en bêtacarotène. On l’accompagne de nos condiments favoris et de protéines, comme un œuf, du poisson, de la viande ou du tofu, pour en faire un repas complet.

Oignon vert

L’oignon vert, que certains appellent « échalote », a aussi d’autres noms dans la francophonie : cive ou ciboule. Son apport en minéraux est négligeable, mais on l’ajoute à nos plats pour leur donner du goût, sans se préoccuper de l’apport en glucides! Tranché, il est parfait sur les viandes et volailles pour le BBQ ou comme garniture sur une omelette.

Pomme de terre

Ce tubercule à la peau fine fait partie de la « base » de l’alimentation dans plusieurs pays. Polyvalente, la pomme de terre se cuisine de multiples façons. Très riche en fibres et en antioxydants, elle protège les cellules du corps des dommages causés par le vieillissement.

Râpez-la crue et façonnez des galettes que vous pouvez cuire à la poêle.

Rhubarbe

Ce légume, dont seules les tiges sont comestibles, possède de longues tiges vertes, rouges ou rosées, assez semblables au céleri. La rhubarbe est une excellente source de fibres et peut être mangée en compote pour aider à la digestion. Attention de ne pas consommer ses feuilles, car elles contiennent de l’acide oxalique, une substance toxique! Il est possible de presser ses tiges pour utiliser son jus acidulé dans les vinaigrettes, au lieu du citron ou du vinaigre, pour vos salades.

Astuce : Pour conserver vos fines herbes à l’année, coupez-les lorsqu’elles sont fraîches et placez-les au congélateur pour les savourer aussi en hiver.

Juillet

Aubergine

Légume d’été, l’aubergine est offerte en plusieurs variétés sur le marché, dont la plupart sont violacées, presque noires, mais aussi blanches, jaunes et vert pâle. Consommer fréquemment ce légume pourrait nuire à l’augmentation du mauvais cholestérol. On la fait griller pour ensuite la réduire en purée. On ajoute du jus de citron et de l’huile pour en faire un « caviar » d’aubergine, semblable au houmous, une délicieuse tartinade.

Betterave

Légume racine traditionnel dont la couleur rouge violacé colore tout ce qu’elle touche, la betterave contient des minéraux et des antioxydants, et aide à la prévention de certains cancers et des maladies cardiovasculaires. On la déguste en chutney (sorte de salsa sucrée), en salade, tranchée finement, ou frite comme des chips ou marinée en guise d’accompagnement.

Bleuet

Parfois cultivé, parfois sauvage, le bleuet est la version nord-américaine de la myrtille. Ses bienfaits sont grands, ils peuvent aider à contrer le diabète et certaines maladies comme l’Alzheimer, le Parkinson et les infections urinaires. Infusés quelques jours dans du vinaigre de vin blanc ou du cidre de pomme, les bleuets feront une délicieuse vinaigrette pour vos salades favorites.

Carotte

Légume racine habituellement de couleur orange, bien connu chez nous, la carotte est riche en potassium, en calcium, en magnésium et en fer. Elle contribue à réduire le cholestérol. On la mange nature, avec une trempette maison ou en délicieux potage froid en été.

Concombre des champs

Le concombre est un légume de la même famille que les courges et les melons. Très rafraîchissant, il est parfait en été. Il contient beaucoup de fibres et participe au bon transit intestinal. On le consomme avec la peau pour conserver ses bienfaits. Il est délicieux servi en gaspacho ou en sandwich ou avec un fromage fort, dont il adoucira le goût.

Framboise

Cette baie est la plus santé qui soit dans la grande famille des fruits. L’acide gallique contenu dans les framboises aurait des propriétés antimicrobiennes et antivirales. On ajoute des framboises mûres au pudding de chia ou aux salades-repas pour leur donner une touche estivale.

Haricot jaune et vert

Ces longues gousses bien scellées renferment plusieurs graines qui ressemblent à des petits pois.

Les haricots sont une source très importante de fibres alimentaires qui contribuent à la santé cardiovasculaire et au transit intestinal. En morceaux, on peut les ajouter à un riz aux légumes, au millet ou à une salade de quinoa.

Maïs

Consommé à la fois comme une céréale et comme un légume, le maïs est l’un des légumes les plus populaires au Québec! Sans gluten, il est recommandé aux personnes souffrant de la maladie cœliaque ou intolérantes au gluten. On le mange bouilli ou grillé sur le BBQ, avec un peu de beurre, en salsa ou en salade.

Oignon

Ce bulbe, consommé dans toutes les régions du monde, est l’un des aliments les plus anciens. Allié minceur, il a des propriétés antioxydantes, anticancer et il est bon pour le système immunitaire. On le coupe en « étoile » et on le trempe dans la chapelure pour ensuite le faire griller sur le BBQ. Succès garanti!

Poivron

Légume dont les couleurs varient du vert au rouge en fonction de la maturité, le poivron doit avoir la peau lisse et éclatante lorsqu’on le choisit. Il contribue à la réduction des risques liés au cancer du sein et au mauvais cholestérol. En morceaux, avec des œufs, il fait une originale chakchouka, cette délicieuse ratatouille aux tomates.

Rutabaga

Connu aussi sous le nom de navet au Québec, le rutabaga est issu du croisement entre le navet et le chou frisé. Il contient beaucoup de vitamine C, et donc, contribue à renforcer notre système immunitaire en période hivernale. On le cuisine en purée pour accompagner nos plats, en gratin ou encore en potage.

Tomate

Mi-fruit et mi-légume, la tomate pousse partout au Québec et est à son apogée à la fin du mois de juillet. Fruit riche en bêtacarotène, en plus d’être un aliment anticancer, la tomate augmente l’effet bonne mine. Accompagnée de bocconcinis et de basilic, elle forme une délicieuse salade.

Astuce : On profite des récoltes de légumes racines pour faire un maximum de potages et de sauce que l’on peut ensuite congeler. Si l’aliment est congelé lorsqu’il est frais, il conservera ses propriétés et son goût au moment de le consommer.

Août

Ail

Incontournable dans notre cuisine, ce petit bulbe donne du goût à tout. Il contient de nombreux antioxydants qui jouent un rôle dans la prévention du vieillissement en plus d’être un anticoagulant.

On le laisse en gousse et on le cuit en papillote sur le BBQ pour obtenir un accompagnement fondant et délicieux pour tous vos plats.

Cerise de terre

Ce petit fruit jaune éclatant se cache dans une « enveloppe » dont la texture ressemble un peu à du papier. Antioxydante, elle pourrait jouer un rôle dans le traitement de l’asthme, de la malaria, du rhumatisme et de l’hépatite. À déguster dans un ketchup aux fruits ou dans une compotée, pour accompagner une viande.

Courge d’hiver

La courge d’hiver est, au sens botanique, un fruit, mais on l’apprête et la consomme plutôt comme un légume. Riches en protéines, ses graines contiennent des acides gras essentiels (acide linoléique) et de la vitamine E, connue pour ses propriétés antioxydantes. On la réduit en purée et on l’ajoute dans des pâtes won-ton pour en faire de délicieux raviolis.

Pomme

Fruit emblématique de notre province, la pomme du Québec est offerte sur nos tablettes à l’année!

Le pouvoir antioxydant de la pomme contribuerait à réduire les risques de maladies cardiovasculaires.

On peut la consommer croquante ou cuite, dans une bonne croustade, coupée en morceaux, avec de l’avoine, du beurre, de la cassonade et un peu de citron. Coup de cœur assuré!

Astuce : Le goût de l’ail du Québec est particulier au sol québécois. Achetez de l’ail lorsqu’il est frais et hachez-le. Ajoutez-en dans des marinades que vous pourrez conserver pendant des semaines au frigo.

SEPTEMBRE

Canneberge

Plusieurs ignorent que ce petit fruit rouge acidulé pousse au Québec! Bonne pour le cœur, l’estomac, les dents et pour le contrôle du mauvais cholestérol, la canneberge joue aussi un rôle dans la prévention de certains cancers et des infections urinaires. On la déguste séchée ou fraîche, dans des muffins, gâteaux ou pains sucrés!

Astuce : Placez les canneberges, sans les laver, dans un sac en papier et elles se conserveront jusqu’à deux mois au réfrigérateur!