>>

Crabe des neiges

Un produit bien de chez nous
Le crabe des neiges est le premier fruit de mer québécois à arriver au rayon de la poissonnerie, dès le début avril. Découvrez comment le déguster!

Un fruit de mer à découvrir

Même si le crabe est abondant au Québec, ce crustacé à la chair fine et délicate demeure encore méconnu de bien des gens. Il n’est pourtant pas plus difficile à décortiquer que le homard, et encore plus simple à cuisiner puisqu’il arrive déjà cuit au rayon de la poissonnerie. Découvrez nos conseils pour cuisiner ce fruit de mer raffiné! Pour en apprendre plus sur l'aliment, visitez notre encyclopédie culinaire collaborative Wikibouffe!

Connaître le crabe

Astuces de votre poissonnier

À l'achat

Comme le crabe résiste mal à un séjour en vivier, il est généralement offert cuit, déjà séparé en sections pratiques. Prévoyez 2 ou 3 sections par personne pour un repas et 1 ou 1 1/2 section pour une entrée.

Décortiquer le crabe

La partie comestible du crabe se trouve dans les pinces et les pattes ainsi qu’à la jonction entre les pattes et la carapace. À l’aide de ciseaux robustes ou d’un couteau, fendez la carapace sur la longueur et retirez la chair avec une fourchette. Détachez les pattes en tournant et en tirant. Utilisez une pince à crustacés pour casser les pinces et les articulations.

Bernard

Bernard Bordeleau - Poissonnier à IGA en ligne

L’ABC d’une cuisson réussie

Si les pattes de crabe sont cuites…

  • Déposez les pattes de crabe dans une marguerite posée sur une casserole d’eau bouillante salée (au goût) et faites réchauffer 6 minutes.
  • Vous pouvez aussi les faire bouillir dans de l’eau salée (au goût) de 5 à 7 minutes. 
  • Pour la cuisson au four, enveloppez-les dans du papier aluminium et faites-les réchauffer de 8 à 10 minutes à 180 °C (350 °F). 

Si le crabe est vivant…

Une fois le crabe lavé, déposez les sections dans une grande casserole d’eau bouillante salée, ramenez l’eau à ébullition et faites cuire environ 10 minutes pour un crabe dont le poids varie entre 450 g (1 lb) et 1,3 kg (3 lb).

Trucs gourmets

On mange souvent le crabe nature, dans son plus simple appareil ou trempé dans du beurre. Voici quelques trucs gourmets pour l’apprêter différemment :
  • Le bloody mary au crabe. Rien de plus simple : on prépare notre version préférée du célèbre cocktail et, au moment d’ajouter les garnitures, on remplace la branche de céleri par une ou deux pattes de crabe! On le sert avec les ustensiles nécessaires pour les décortiquer facilement… et beaucoup de serviettes de table.
  • Pattes de crabes sautées. Dans un poêlon, on fait sauter le crabe dans un mélange d’épices cajun ou jerk et de beurre. On ajoute environ 60 ml (¼ de tasse) de liquide pour créer de la vapeur et on mélange bien. On enfourne 4 ou 5 minutes à 200 °C (400 °F), jusqu’à ce que le crabe soit chaud et imprégné de saveurs. Au sortir du four, on arrose de jus de citron… et on se régale!
  • La guedille au crabe. Une recette simple! On hache grossièrement la chair du crabe et on la mélange avec un soupçon de mayonnaise, des feuilles de céleri hachées et des oignons verts émincés. On assaisonne de sel et de poivre au goût, et on sert le tout dans un pain à hot-dog grillé. Un goût d’été assuré!

Conservation

  • Les sections de crabe cuites se conservent 2 jours au réfrigérateur. 
  • La chair de crabe se congèle bien jusqu’à un mois, mais perd un peu d’eau lors de la décongélation, ce qui en change la texture. Elle reste néanmoins un excellent choix pour les salades ou les croquettes de crabe!